Technologies de compostage

Mietengase

Compostage-un processus vivant!

Le compostage est un processus aérobie (avec de l'oxygène). Un andain de compost bien aéré est une condition essentielle pour une décomposition efficace. Dans le processus de fermentation, des micro-organismes respirent l'oxygène et convertissent celui-ci en dioxyde de carbone. Par conséquent, la mesure de ces deux gaz informe sur l'état du processus de dégradation «aérobie».

La mesure des gaz d'andain est particulièrement importante pour les andains de compostage non aérés afin de garantir une alimentation en oxygène suffisante.

La soi-disante «respiration» des micro-organismes consomme de l'oxygène et la transforme en dioxyde de carbone. Le processus est en danger si la teneur en oxygène est trop faible. Le processus entraîne des émissions d'odeurs élevées et des gaz climatiques tels que le méthane.

Notre instrument électronique à gaz andain vous permet d'obtenir un aperçu rapide de vos conditions opératoires. L'instrument est capable de mesurer en parallèle cinq gaz tout en étant maniable et facile d’entretien.

Données techniques:
Capteurs:

  • Methane (CH4)
  • Oxygène (O2)
  • Dioxyde de carbone (CO2)

Extensible avec

  • Ammoniac (NH3)
  • Sulfure d'hydrogène (H2S)
Galerie:

Le compostage nécessite de l'oxygène pour fournir une flore microbienne équilibrée.

Les micro-organismes consomment de l'oxygène et produisent du dioxyde de carbone. Si la teneur en dioxyde de carbone est trop élevée, il faut aérer (aération/rotation active). Le manque d'air fait tourner le compost anaérobie menant à des émissions d'odeurs élevées, une durée de processus prolongée et une mauvaise qualité de compost.

Notre instrument de mesure du CO2 vous donne une vue rapide sur l'état du processus. Cet instrument de mesure est facile à manipuler et à entretenir.

Galerie:
Suivant compost-turner.com